Logo
Icone

Carte interactive

Fleche

Les maisons de briques

Les maisons de briques

Les maisons de briques suivront le même cheminement que les maisons de pierres ou de bois.
Les premières bâtisses de pierres sont construites avec des pierres taillées ou choisies qui constituent à la fois la structure et le parement. Plus tard, la pierre sera utilisée comme structure qu’on recouvrira d’un enduit servant de parement; il en sera de même pour le bois.
La brique, au début, sera porteuse à la manière des pierres; elle servira de structure et de parement. Plus tard, au contraire de ses prédécesseurs, elle deviendra le parement. On la rattachera alors à une ossature de bois.
Les maisons de briques apparaissent tardivement à Boucherville. En 1861 on en dénombre 6 dans le village pour un total de 108 maisons et en 1891 on en dénombre 20 dans la paroisse pour un total de 174 maisons.
On la retrouvera à Boucherville dans tous les courants de notre architecture; québécois, à mansarde, classique anglais, éclectique victorien, second empire, etc. Nos premières maisons de briques montrent un produit qui ne bénéficiait pas de toutes les possibilités industrielles de texturation et de durcissement. Elles étaient plus ou moins lisses et séchées dehors, à l’air libre; d’où la singularité des traces de pattes de chats ou autres petits animaux qui marchaient sur les piles de briques fraîche, précurseur des pas dans le ciment frais des trottoirs.
Nomination : 12 maisons proposées

1er prix : 7, rue de la Perrière nord

Mentions : 540, rue Notre-dame
432, boulevard Marie-Victorin
544, rue Sainte-Marguerite
486, boulevard Marie-Victorin
25, rue de la Perrière
908, boulevard Marie-Victorin
922, boulevard Marie-Victorin
548, rue Saint-Sacrement
661, boulevard De Mortagne